Prix des prothèses auditives et remboursement des appareils auditifs

Prix des prothèses auditives et remboursement des appareils auditifs

Le prix des prothèses auditives peut être dissuasif pour un patient.

En cas de problème auditif nécessitant la mise en place d’un appareillage, la Sécurité sociale peut intervenir et prendre en charge une partie des dépenses liées à l’acquisition d’un ou plusieurs appareils auditifs.

Elle s’acquittera ainsi du remboursement partiel de vos prothèses auditives ainsi que des accessoires qui l’accompagnent.

Quelles sont les conditions à remplir et les modalités à effectuer pour être remboursé ? Quel remboursement pour les appareils auditifs ?

Remboursement des appareils auditifs : un processus à respecter

Le prix d’une prothèse auditive étant élevé, il convient de respecter le protocole établi afin d’être remboursé.

La consultation chez un audioprothésiste est nécessaire avant tout achat d’une prothèse. Celui-ci doit faire passer au patient une série de tests qui permettront de déterminer ses besoins en terme d’audioprothèse. Il s’intéressera notamment au degré de gêne du patient, à son degré de tolérance aux sons forts, etc.

Cette consultation a également pour objectif d’informer le patient sur l’offre existante d’appareils auditifs.

Une fois le diagnostic établi, l’audioprothésiste devra établir un devis indiquant clairement le prix de la ou des prothèses auditives prescrites (prix total à payer par l’assuré + prise en charge de l’Assurance Maladie) ainsi que le tarif des prestations liées à l’appareillage. Ce devis doit obligatoirement indiquer la marque de l’appareil auditif prescrit, son modèle, sa durée de garantie, ses références commerciales et les accessoires nécessaires.

Bon à savoir

La Mutuelle santé Humanis vous propose des garanties adaptées à vos besoins.

Découvrez la complémentaire santé Humanis.

Remboursement des appareils auditifs : quel taux ?

La Sécurité sociale peut prendre en charge, à hauteur de 60% sur la base de tarifs officiels variables selon votre âge et votre handicap, les prestations médicales liées à un appareillage auditif.

Cela concerne autant les visites médicales effectuées chez les audioprothésistes (diagnostic, examens, adaptation de la prothèse, suivi …) que l’achat du matériel.

Seules les prothèses auditives figurant sur la Liste des Produits et Prestations éligibles au remboursement (ou LPP) peuvent être remboursées. Le remboursement des prothèses auditives se fait sur la base des tarifs conventionnels définis dans cette liste. Le taux de remboursement des appareils auditifs varie selon l’âge, le degré de handicap d’un patient et la classe d’appareils électroniques de surdité variant selon les caractéristiques techniques (il existe 4 classes : A, B, C, D).

  • Si vous êtes âgé(e) de plus de 20 ans :
    Quel que soit l’appareil auditif qui vous est prescrit, le taux de remboursement est fixé à 60%. Celui-ci est basé une base de remboursement s’élevant à 199,71 €.
  • Si vous êtes âgé(e) de moins de 20 ans :
    Le taux de remboursement des prothèses auditives est fixé à 60%. Celui-ci est basé sur une base de remboursement présente sur la LPP. Ils peuvent aller de 900 à 1400 € selon de type d’appareil auditif qui a été prescrit au patient.

A noter :

Si les problèmes auditifs sont combinés à un problème de cécité, tout assuré social quel que soit son âge, bénéficiera d’un taux de remboursement de 60% sur le prix de ses prothèses auditives.

Ce taux est basé comme pour les moins de 20 ans sur une base de remboursement allant de 900 à 1400 € selon le type d’appareil prescrit.

Prise en charge des accessoires auditifs et des frais d’entretien

Les accessoires auditifs sont également remboursés par la Sécurité sociale. Le taux de remboursement, fixé à 60%, repose sur les bases de remboursement suivantes (bases de remboursements au 1er janvier 2012) :

  • écouteurs : 5,32 €
  • microphone : 9,17 €
  • vibrateurs à conditions osseuse : 10,63 €
  • potentiomètre : 4,52 €

Concernant les embouts auriculaires, les tarifs de base diffèrent en fonction de l’âge du patient (mais ils sont également remboursés à un taux de 60%) :

  • enfants de moins de 2 ans : la Sécurité sociale rembourse jusqu’à 4 embouts par an et par appareil sur la base de 53,36 € pour 4 embouts
  • enfants et jeunes de 2 à 20 ans, personnes souffrant de cécité et de problèmes auditifs : la Sécurité sociale rembourse jusqu’à 1 embout par an et par appareil sur la base de 53,36 €
  • personnes de plus de 20 ans : la sécurité sociale rembourse jusqu’à 1 embout par an et par appareil, sur la base de 4,91 €

Outre les accessoires auditifs, la Sécurité sociale rembourse également une partie des frais liés à l’entretien des prothèses auditives. Cela concerne notamment le changement de piles, des pièces détachées, des accumulateurs et les réparations. Le taux de remboursement des frais d’entretien est fixé à 60% sur la base d’une allocation forfaitaire de 36,59 €par an.

La prise en charge des accessoires et de l’entretien par la Sécurité sociale permet réellement de réduire le prix d’acquisition des prothèses auditivespour les patients et de les aider à mieux faire face à cette dépense.

On parle couramment de « mutuelle santé » mais le terme exact est « complémentaire santé » lorsque l’on parle d’un contrat proposé par un organisme assureur (mutuelles , assurances ou institutions de prévoyance) qui vient en complément des remboursements de l’Assurance maladie, afin d’assurer une meilleure prise en charge des soins de santé. Le terme « mutuelle » au sens propre désigne en effet l’un des organismes assureurs pouvant proposer les complémentaires santé.

Faire un devis santé en ligne